prochain vernissage le 31 mai
MER — DIM     12:00 — 18:00
MER — DIM     12:00 — 18:00
prochain vernissage le 31 mai
exposition en cours de montage
SALVE
Résidence en cours
Marcel Devillers
RÉSIDENCES

Cheval et commotion

DU 16.10.2023 AU 09.12.2023
AVEC: Sarah Holveck & Florent Dégé

En résidence à Passages, les deux artistes Sarah Holveck et Florent Dégé explorent un projet entre texte et dessin à quatre mains dans l’écrin de l’appartement du Centre d’art contemporain. Tous deux s’intéressent au dessin, dont ils font pour Passages le cœur de leur sujet. Leur pratique se confronte, s’enchevêtre et s’expérimente.

Sarah Holveck

Sarah Holveck est née en 1987 à Mulhouse, elle vit et travaille à Paris. Elle est artiste plasticienne et cofondatrice de Pauline Perplexe, lieu artistique né en 2014 à Arcueil, en banlieue parisienne.

À sa sortie des Beaux-Arts, elle ouvre un espace de production et d’exposition géré par des artistes, offrant les conditions les plus permissives de travail et d’exposition. Pauline Perplexe organise une douzaine d’expositions par an, son programme curatorial est soutenu par la DRAC Île-de-France. Sarah Holveck y a montré le travail de nombreux artistes de sa génération comme Anne Bourse, Simon Bergala, Hendrik Hegray, Rosa Joly, Mathilde Ganansia ; mais aussi les peintures de Julien Aubry, un de ses élèves, âgé de onze ans.

Quand le contexte s’y prête, elle écrit sur le travail des artistes qui l’entourent, se glissant dans le renflement de leurs poches pour mieux observer le travail en mouvement. Elle a composé des textes pour l’exposition d’Anne Bourse et Jean-Alain Corre « Softy is as soft as a pillow » chez Pauline Perplexe, la monographie et l’exposition Les Cambuses de Sylvie Auvray (galerie Laurent Godin, Paris), les expositions d’Hélène Bertin, Cahin caha au Crac 19 (Montbéliard) et au Creux de l’enfer (Thiers) ainsi que pour l’exposition de Marie Bette, Pneumate, à la Galerie Mezzanin (Genève). Comme celle de l’écriture, sa pratique artistique se nourrit du quotidien de l’atelier tout comme de son travail en tant qu’intervenante en art auprès de personnes neuroatypiques.

Sarah Holveck compose des espaces investis de matériaux usinés, d’éléments sculptés ainsi que de dessins produits ou trouvés qui donnent à voir des figures ambivalentes dans leur présence, leur absence ou leurs différents états. Elle a récemment participé à des expositions comme Super Salon — Paris Internationale (cura­trice Claire Le Restif), 2020 / Ingrid, Pauline Perplexe, 2020 / Presque tout, Bagnoler, Bagnolet (curatorat : Anna Solal, Grichka Commaret & Guilhem Monceaux), 2019 / La crampe et la crue, Pauline Perplexe, 2018. Son travail fait partie de collections privées et publiques comme celles du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine.

 

Florent Dégé
Florent Dégé est né en 1987. Il vit et travaille en constellation à Paris.
Il ne cesse de transvaser la grande casserole dans la petite: après son diplôme en graphisme aux Arts décoratifs de Strasbourg il crée avec Boris Grzeszczak le bureau Service Client qui assura de 2014 à 2017 la direction artistique du magazine l’Officiel 1000 modèles et la création de signalétiques pour des bâtiments officiels de Champagne Ardenne. De cette pratique en ressortira des collaborations sporadiques avec le projet Joy de Morgan Courtois, la communication de la troupe Apparente dirigée par Daisy Raynal ainsi que pour  l’identité visuelle de Pauline Perplexe. Depuis 2023 avec Hill Adado Sani ils réalisent et renouvellent les enseignes des échoppes et restaurants africains dans le quartier Château Rouge.
Cofondateur de Pauline Perplexe avec Sarah Holveck, Kevin Bogey et Morgan Courtois, il est motivé par la nécessité d’inventer ses propres règles d’exposition et de travail en commun. Au sein de l’atelier, il travaille en toute discrétion à l’invention de nouvelles formes et techniques. Il se dévoile au grand jour dans la cuisine en inventant des menus pour les vernissages aux côtés d’ Antoine Barberon. Ces recherches, ils les offrent clés en main aux jeunes de quartiers périphériques de Strasbourg. Entre 2019 et 2023 en compagnie d’Éléonore Cheynet, ils réalisent une dizaine de films dans lesquels les jeunes s’attèlent à circonscrire leur propres rôles. S’il ne comprend pas toujours toutes les ficelles, des centaines de spectateurs riront aux éclats lors des projections au cœur du quartier.
C’est ce pas de côté que Florent Dégé cultive.
De sa collaboration avec Carrelage Garfeld pour la rénovation des sols, il ne gardera que son goût du décor. Dès lors en 2022 avec Guillaume, Louis et Alexis Dégé, il participe à la création des vitrines de printemps pour un sellier de la rue Saint Honoré. Un attrait pour le carton pâte qui se prolonge par sa collaboration avec Claire de Pimodan dans la création de costumes et décors pour le théâtre. En 2023 il imagine un chariot sonore pour des comédiens autistes dit à situations complexes du spectacle Soleil Noir avec Daisy Raynal.
Une pratique du costume ruisselante qui le mène de la fabrication de décors pour la  cavalcade de la MJC de Montbard à la conception d’étendards au carnaval de Rio avec le collectif Panamericana Transatlantica en 2023. En outre, il a participé et organisé plusieurs expositions collectives, notamment Sommer Hängung pour la Galerie Jordan Seydoux, le fantôme d’une puce et entre Guimet chez Pauline Perplexe.
RENDEZ-VOUS

Rencontre publique de Sarah Holveck & Florent Dégé, artistes en résidence à Passages.
Rendez-vous le 15 décembre à 17h

Consulter toutes les expositions et résidences précédentes